12 avril 2021

Parlons japonais : les 5 S du transfert à la relève…

Saviez-vous que

Les Japonais et leur « méthode Toyota » ont su révolutionner les modes de fonctionnement des entreprises manufacturières du monde entier, avec le recours à de nouvelles façons de faire : approche Kaizen, Lean Six Sigma, méthode PVA, tableaux SPOC.  Sans oublier la réputée méthode des 5 S, laquelle s’appuie sur des principes d’ordre, de discipline et de GBS (Gros Bon Sens…).

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe un parallèle intéressant à faire entre cette méthode japonaise des 5 S par rapport à une démarche gagnante en matière de relève d’entreprise.  En voici donc l’essentiel, présenté en japonais et en anglais… avec leur transposition en français !

  • 1er S : SEIRI (ou « Sort », donc supprimer l’inutile).

Faire le tri des options possibles de Relèves potentielles, et faire un choix !

  •  2e S : SEITON (ou « Set in order », donc organiser les choses)

Clarifier les rôles et les pouvoirs évolutifs de chacun, surtout ceux des Propriétaires sortants et des Relèves montantes.

  • 3e S : SEIKETSU (ou « Standardize », donc standardiser les règles)

Développer un Plan de relève, et préciser les « règles du jeu » à suivre pour la suite.

  • 4e S : SEISO (ou « Shine », donc nettoyer et réparer)

Accompagner et « faire briller » les Propriétaires et les Relèves pendant la période transitoire de cohabitation en entreprise.

  • 5e S : SHITSUKE (ou « Sustain », donc faire le suivi et maintenir) 

Faire le suivi d’avancement du Plan de relève et s’ajuster au besoin.

 

En passant, si le concept des 5 S du transfert à la relève vous apparaît compliqué, n’allez surtout pas dire que « c’est du chinois pour vous « : en réalité, c’est du japonais !!!

 

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!