21 janvier 2019

Vente à l’externe ou continuité à l’interne ?

Saviez-vous que… 

Pour un propriétaire d’entreprise, la transmission de sa PME à des étrangers se résume essentiellement à une démarche transactionnelle : l’un qui cherche à vendre (le plus cher possible !) et l’autre qui cherche à acheter (le moins cher possible!), incluant un processus rationnel de négociation plus ou moins long.

Dans le cas du TRANSFERT de son entreprise À L’INTERNE (famille et/ou employés), ce même propriétaire reste confronté à 2 objectifs qui s’opposent, soit :

  • Retire le maximum d’argent pour sa retraite (pour récolter le fruit de son labeur…)
  • Assurer la continuité de l’entreprise (pour perpétuer l’empreinte qu’il laisse après son départ… et le gage d’être entièrement payé !)

Dans un tel cas, il porte à la fois les chapeaux de principal décideur et de principal bénéficiaire. Ainsi, il devra se soumettre à un processus rationnel ET émotionnel car il se doit de négocier avec lui-même..  en plus de négocier avec des membres de sa famille ou avec des employés, soit des personnes avec qui il entretient déjà une relation affective.

Alors, vente à l’externe ou continuité à l’interne ?

Vendre-Continuer

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!