24 août 2020

Relève : le deuil du propriétaire sortant…

Saviez-vous que

L’auteur Alphonse Allais a écrit un jour que « la mort reste un manque de savoir-vivre… ».  Mais au-delà du caractère inéluctable de la mort pour un être humain, le processus de transfert d’entreprise reste, pour un propriétaire de PME, un processus souvent déroutant et hautement empreint de DEUIL .

Mais pourquoi est-ce si difficile pour un(e) entrepreneur(e) de transférer son entreprise à autrui ?  Parce-que bien souvent son entreprise constitue à la fois :

  • Sa création, son « bébé commercial »  (donc un TRÈS fort attachement émotif)
  • Son bas de laine (donc un enjeu financier significatif pour lui)
  • Son terrain de jeu (donc un milieu de vie dans lequel ill s’amuse tout en travaillant)
  • … et parfois même son refuge ! (donc un endroit qui l’éloigne des tracas de la maison…)

Le sentiment de perte peut parfois perdurer longtemps pour certains d’entre eux  Alors que d’autres réussissent si bien à vivre une telle transition… en aspirant ainsi à une toute nouvelle vie… sans leur entreprise !

Car oui chers entrepreneurs, il y a une vie après votre entreprise…

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!