10 septembre 2018

Relève : mettre des chiffres sur les émotions…

Saviez-vous que… 

Dans 75% des cas de relève d’entreprise, l’entrepreneur a tendance à surestimer la valeur de son entreprise.  Et ça s’explique aisément : bien souvent, sa PME représente ni plus ni moins son fonds de pension.  Sans compter tous les sacrifices personnels qu’il a dû faire pour y arriver. Pour lui, c’est donc « pay-back time » car c’est avec cet argent qu’il compte supporter le train de vie qu’il mérite tant.

Faire appel à un spécialiste comme un évaluateur d’entreprise, ça aide à mettre l’émotivité de côté et à mieux cerner les éléments pertinents à la valeur de l’entreprise : sa rentabilité, ses actifs, son potentiel de profits futurs, ses avantages concurrentiels, etc.

Les émotions et l’argent font rarement bon ménage…

.
Money-emotions

 

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!