10 février 2020

Histoire de PME familiale : une fois ct’un gars…

Saviez-vous que

Il était une fois Jean, un propriétaire de PME qui vivait des moments difficiles avec son fils au sein de son entreprise familiale.  Jean se sentait vraiment tiraillé au travail entre son rôle de Père mais aussi de Patron-Propriétaire.  Il décide d’en discuter avec son consultant préféré…

  • Jean : « J’ai beau l’aimer, mon fils Mathieu joue vraiment avec mon gros nerf : il arrive souvent en retard, il fait trop d’erreurs dans son travail, il se prend pour un autre avec les  employés, et il entre parfois dans mon bureau sans même cogner à la porte.  Je l’ai avisé à plusieurs reprises par le passé qu’il doit changer son comportement mais rien ne change. »
  • Consultant : « Et si Mathieu n’était pas ton fils? »
  • Jean : « Ça fait longtemps qu’il serait dehors !!! »
  • Consultant : « Jean, c’est important que tu comprennes ceci : lorsque Mathieu est au travail, il n’est pas ton fils, il est ton employé.  Si tu veux vraiment corriger la situation, je te suggère de tenir une rencontre de mise au point très claire avec lui, comme tu le ferais pour un autre employé déviant.  En plus de lui faire le résumé de ce qui ne fonctionne pas pour toi le concernant, je te suggère de lui dire la phrase suivante tout en mettant ton chapeau de Patron et non pas celui du Père : « Mathieu, c’est ton boss qui te parle.  C’est ta dernière chance : si tu veux conserver ton emploi, voici la liste écrite de mes attentes envers toi et de ce qui doit VRAIMENT changer d’ici les 3 prochains mois ».

Dans les semaines qui ont suivi, le rendement et le comportement au travail de Mathieu ont semblé quelque peu s’améliorer… mais ses mauvaises habitudes ont vite repris le dessus.  Au bout de la période prévue de 3 mois, après d’autres échanges avec son consultant préféré, Jean rencontre Mathieu à nouveau…

  • Jean (avec sur sa tête une casquette rouge avec brodé dessus le mot « Patron »)   : « Mathieu, au cours des 3 derniers mois, l’employé que tu es n’a pas fait ce qu’il faut pour corriger la situation.  Mes attentes de changement envers toi étaient pourtant très claires mais malheureusement, encore trop d’écarts sont encore observables.  Comme j’avais été clair que c’étati ta dernière chance, c’est donc à regret que je t’informe que tu n’as plus d’emploi ici »
  • Mathieu : « Mais voyons, ça n’a pas d’allure! Je n’ai jamais travaillé ailleurs qu’ici.  Et comment je vais faire pour payer ma voiture, mon loyer, mon épicerie ? ».
  • Jean enlève alors sa casquette rouge et se coiffe d’une casquette verte avec brodé dessus le mot « Papa », tout en lui disant : « Dis-moi Mathieu, mon garçon, j’ai entendu dire que tu avais perdu ton emploi.  Comment puis-je t’aider? »

La morale de cette histoire : un Patron prend des décisions d’entreprise, pas des décisions de famille !  Ce qui ne l’empêche pas de jouer son rôle de Père en-dehors de l’entreprise…

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!