15 juin 2020

Les fiducies familiales : kossé ça donne ?

Saviez-vous que

Depuis fort longtemps, la mise en place d’une fiducie familiale fait partie de la stratégie adoptée par de nombreux propriétaires de PME et ce, de manière à réduire leur facture fiscale en prévision du transfert de leur entreprise à leurs enfants.  Bref, pour payer moins d’impôt

En clair, la fiducie devient propriétaire des actions participantes de la PME de sorte que la taxation de la plus-value des actions est répartie entre les bénéficiaires de la fiducie (souvent les enfants et petits-enfants du propriétaire), lesquels bénéficient d’une exemption de gain en capital supérieure à $840 000 chacun.   Bref, aucun impôt à payer par tranche de $840 000 multiplié par le nombre de bénéficiaires

Trop beau pour être vrai ?

Vous avez raison : les budgets depuis 2016 du Ministre fédéral des Finances Bill Morneau sont venus tout chambouler.  Parlez-en avec votre fiscaliste… et si vous n’en avez pas, trouvez-vous en un !!!

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!