13 mai 2019

Chef d’entreprise : la souffrance au sommet…

Saviez-vous que… 

De plus en plus de propriétaires de PME souffrent d’un mal-être qui va bien au-delà du stress en affaires ou de la surcharge de travail.  Ce malaise grandissant porte un nom : la « souffrance patronale ».  Il tire son origine de 2 grands facteurs  :

  • La solitude au sommet.  Tout Chef d’entreprise reste aux prises avec des doutes ou des problématiques qu’il ne peut déverser ou partager avec ses employés ou avec ses proches… et encore moins avec son banquier !  Un tel « jonglage en vase clos » finit par peser lourd…
  • Le manque de reconnaissance.  Être patron constitue rarement un concours de popularité, sans compter que les propriétaires d’entreprise apparaissent souvent comme des mal-aimés : leur réussite est parfois jalousée… alors que leurs échecs sont souvent amplifiés.  Une telle incompréhension finit elle aussi par peser lourd…

Les propriétaires de PME sont des être humains comme les autres : ils ont besoin d’être écoutés, d’être reconnus, d’être aimés.  Alors, un petit câlin Monsieur le Président ?

SouffranceSommet

Vous appréciez le contenu de notre site?

Vous voulez rester informé sur le domaine de la relève en entreprise?

Faites comme de nombreux entrepreneurs québécois et inscrivez-vous à notre infolettre!